Suivre les mises à jour du blog par e-mail

jeudi 29 décembre 2011

jeudi 22 décembre 2011

Une histoire d'AMAPien...

http://ecologie.blog.lemonde.fr/2011/12/22/vivre-un-an-sans-huile-de-palme-un-challenge/


A noter, parmi les commentaires, certains particulièrement désopilants qui nous expliquent que les AMAP fonctionnent avec des serres chauffées au diesel...

mardi 20 décembre 2011

Le far poitevin...

Kesako ? C'est une nouvelle recette de notre prolifique Karine, qui fera n'en doutons pas fureur lors des fêtes de fin d'année chez votre grand-oncle ...

Le far (ou farci) Poitevin

Ingrédients
- feuilles d'épinards, d'oseille, de chou, de blettes, de salade.... des feuilles vertes quoi !
- 2 oignons
- 200 g de fromage blanc
- 80 g de farine
- 10 cl de crème fraîche (facultatif)
- 3 œufs
- 25 g de beurre
- sel et poivre blanc au moulin
- lardons (facultatif)

Préparation
- Hacher toutes les feuilles en les mélangeant. Peler les oignons et les émincer finement. Faites cuire.
- Mélanger le fromage blanc et la farine dans une terrine. Incorporer ensuite la crème fraîche et les œufs battus. Saler et poivrer.
- Lorsque le mélange est homogène, ajouter toute la verdure et mélanger encore bien à fond.
- Beurrer un grand plat à gratin et y verser la préparation.
- Faire cuire dans le four à 200°C pendant 30 minutes environ jusqu'à ce que le dessus forme une croûte légèrement gratinée.

PS : vous n'êtes pas obligés de servir ce plat uniquement à des poitevins...

lundi 5 décembre 2011

Recette !!!

Une nouvelle recette de Karine, grand MERCI à elle !

Chou rouge des vendanges

Ingrédients :
- 1 chou rouge
- 500 g de châtaignes épluchées et précuites en boîte
- 2 grosses pommes
- 1 bouquet (thym, laurier...)
- 1 oignon
- 1 verre de vin blanc

Préparation :
- Lavez et coupez en morceaux le chou rouge, mettez-le dans une cocotte, ajoutez les pommes en quartiers, les châtaignes, l'oignon, le bouquet.
- Poivrez, salez à votre convenance. Arrosez l'ensemble d'un verre de vin.
- Couvrez et faites cuire à feu doux pendant 40 minutes au moins, remuez de temps en temps et rajoutez un peu d'eau si vous voyez que ça risque d'accrocher.
- Servez bien chaud.

Vous pouvez agrémenter la préparation de lardons, lards ou saucisses.

N'hésitez pas à nous faire part de vos suggestions de vin pour accompagner cette recette...
... et partagez vos propres recettes !

mercredi 30 novembre 2011

Dans le poste

Salut les gens,

Vous pouvez télécharger ici un petit film réalisé la saison dernière par Audrey Soula lors d'une distrib :

http://dl.free.fr/a05HgcjBU

(A lire avec VLC de préférence...)

lundi 28 novembre 2011

Recette !!!

Grand Merci à Karine pour cette somptueuse recette :

Mousse de betteraves

Ingrédients
- Betteraves cuites (2 grosses ou 4/5 petites... à vous de voir)
- 1 Boursin (ou 1 Rondelé, etc.)
- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive ou pas
- Pour la cuisson des betteraves : http://www.cuisine-libre.fr/cuisson-des-betteraves-fraiches

Préparation
- Dans un blender ou un mixeur, mettez les betteraves coupées grossièrement en dés et le boursin (huile d'olive si vous le souhaitez).
- Mixez le tout pendant au moins 1 minute.
- Dressez dans des verrines.


PS : C'est la version filles. Pour la version mecs, remplacez " Dressez dans des verrines" par "Versez dans un bol en plastique".

lundi 14 novembre 2011

Un message du Fournil des biquets


Simon et Jeanne sont les producteurs du pain que nous avons dégusté mardi dernier. Ils nous transmettent ce petit message de présentation... :

Le Fournil des biquets est installé au Carla-Bayle sur la ferme des Terres de Solan qui cultivent des céréales en agriculture biologique depuis 1996, dont le blé que nous utilisons pour la fabrication de notre pain. Nous le faisons moudre
au vieux et beau Moulin du Barreau à Montesquieu-Volvestre. Pour l'instant nous utilisons un blé de vingt ans mais nous commençons aussi cette année la culture de blé anciens et pensons commencer à les panifier l'an prochain.
Tous nos pains sont fait au levain, pétri à la main et cuit au feu de bois.
En attendant de pouvoir vous faire découvrir la ferme ...

Jeanne et Simon


mercredi 26 octobre 2011

Les prochaines distributions : Novembre Décembre

01/11 : Fanny & Thomas
08/11 : Régine & Yane C
15/11 : Alice V & Vincent R
22/11 : Christophe F & Philippe A
29/11 : Pierre-Franz & Herve S

06/12 : Marine G & Aurélien R
13/12 : Sophie B & François F
20/12 : Louise L & Dario A
27/12 : Pas de distrib !

lundi 26 septembre 2011

Pétition pour la préservation et la pérennité des dernières fermes nourricières du Grand Toulouse

L'encre des bonnes résolutions en matière de sauvegarde des terres agricoles du Grand Toulouse n'est pas sèche, que nous apprenons que le le Plan Local d'Urbanisme (PLU) de St-Jory en cours de révision prévoit de classer désormais pour moitié en urbanisable et pour moitié en industriel et commercial, les parcelles d'une des rares fermes en AMAP de la communauté urbaine et la plus proche de ceux qu'elle nourrit... avec deux AMAP à Tournefeuille, une à Toulouse, une à Saint Jory, une ferme avec 4 emplois annuels plein temps dont deux créés depuis le passage en AMAP.

Et cela au prétexte de la lutte contre le « mitage » du territoire, dont on savait jusque là qu'était responsable l'urbanisation et non la survivance de quelques fermes ! renversement « renversant » !
La zone urbanisable projetée sera de l'habitat diffus, en contradiction avec les engagements de limiter la consommation de sols agricoles.
La partie zone d'activité ne répond à aucune nécessité, alors que la commune a acheté 10 hectares de sols de remblais en continuité des zones industrielles d'Euronor, reliées à l'autoroute et dont elle ne fait rien. Sans compter les friches industrielles qui parsèment la zone..

Et qu'on ne nous dise pas que ce sont les paysans qui demandent le passage de leurs terres en zone urbanisable, en prévision de la scandaleuse maigreur de leurs retraites.

Tout faux, ils s'accrochent les bougres, pour rester en zone agricole. Ils s'obstinent à vouloir transmettre à leurs enfants (ou d'autres) une exploitation pérenne, et les terres fertiles amoureusement bonifiées par des générations de leurs ancêtres. Ils luttent pour nourrir leurs concitoyens, pour que les paysans nourriciers ne soient pas contraints de fuir sur des terres de moindre qualité, loin des mangeurs. Les ingrats, dire que leur est offerte là l'opportunité d'un métier plus moderne, conduire des camions de légumes d'Espagne par exemple. Et la possibilité d'un jackpot financier en réalisant la plus-value engendrée par la conversion des terres agricoles en terrains à construire. Vraiment pas de leur temps, ces paysans, on vous le dit...

Tout faux aussi, car ils nourrissent 300 familles, 300 familles qui veulent que les générations qui vont les suivre, leurs enfants et ceux des autres puissent manger des produits locaux de qualité à leur tour. Et qui ont le soutien de beaucoup d'autres.

Et cette ferme pratique une agriculture agro-écologique, sans produits chimiques de synthèse, est un havre de biodiversité cultivée, un lieu de rencontre, de solidarité et de convivialité. Bref, un élément emblématique (comme les fermes en AMAP) de ce Développement Durable et de cette Économie Solidaire dont on nous parle sans cesse. Cette ferme devrait au contraire devenir un élément autour duquel se reconstitue une zone maraichère exemplaire, au service de la population, au plus près de ceux qui en ont besoin.

Alors, Mesdames et Messieurs NOS élus, un peu de cohérence et arrêtons le massacre.
Arrêtons de considérer les paysans en zone péri-urbaine comme une nuisance, surtout quand on y maintient des usines SEVESO.
Ne nous contentons pas de zones agricoles préservées ou protégées plus ou moins limitées aux zones inondables, ce qui ne mange pas de pain mais ne trompe personne. Commençons par garder précieusement les quelques dernières fermes de la zone nourricière de Toulouse, pour nous nourrir aujourd'hui. Elles sont des conservatoires de connaissances agronomiques, de semences, elles préservent ces inestimables sols fertiles non renouvelables, et surtout sont indispensables pour reconstruire, d'urgence, au moins un peu de la sécurité alimentaire que la crise climatique et énergétique en cours exigent de façon urgente.

Le dernier recensement agricole, relève encore une perte de 20% d'exploitations agricoles dans notre région en 10 ans, et de 10 000 emplois. Quand les derniers des mohicans auront disparu, il ne servira alors plus à rien de le déplorer, de dire je ne savais


Fabienne Lauffer-Neff, Annie Weidknnet, fondatrices des Associations pour le Maintien de l'Agriculture Paysanne de Midi-Pyrénées (AMAP)


pétition : sauvegarder les dernières fermes maraichères périurbaines de Toulouse

lundi 29 août 2011

Les distributions

21 juin: Thomas et vincent
28 juin: philippe et Chakib
5 juillet : Pierre Mat et Pierre Frantz
12 juillet : François B et Louise
19 juillet : Dario et Fanny
26 juillet : Charlotte et Frédéric M
2 août : benoît et Frédéric ou Marianne
9 août : Christophe F et Jean
16 août : Alexandre et Philippe A
23 août : David P et caroline taupin
30 août : Marco... et Jacques ou Jean françois
6 septembre : justine ou Mathieu et Marine Sophie
13 septembre : Lucie ou benjamin et Karine
20 septembre : Florence et Hervé ou aurelia
27 septembre : Vincent et Nicolas

dimanche 19 juin 2011

Dimanche au champ



Bonjour à tous
petit programme de la journée du dimanche 26 juin
tout d'abord deux possibilités d'arrivée:
aux alentours de 10 heures ou de 12H30 heures (faites votre choix...)
Ateliers pédagogiques du matin :
- identifier et maîtriser les adventices
- identifier et maîtriser la population d'un ravageur (le doryphore sur pomme de terre)
Ensuite repas et pour l'après-midi on verra.
à très bientôt

simon

samedi 11 juin 2011

ATTENTION !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

LE CONCOMBRE TUEUR DE L'AMAP !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


dimanche 24 avril 2011

Point sur les distributions


Cliquez sur l'image pour l'agrandir

dimanche 17 avril 2011

Des nouvelles de Barliaque




Bonjour à tous,


Voici des nouvelles de la ferme en images en particulier des plantations du printemps.



En attendant de pouvoir faire une synthèse du questionnaire de cet hiver, merci pour vos réponses on cherche encore comment les analyser mais pour l'instant voici un rapide compte-rendu.
On a relevé que des légumes revenaient trop souvent (surtout l'ail et les betteraves) et d'autres
pas assez (carottes, petit pois, épinards)
et en nouveautés souhaitées (panais, tomates vertes, avocats, asperges). Au sujet des conserves les réponses étaient majoritairement pour.
Pour la prochaine saison, nous avions déjà planté beaucoup moins d'ail, nous le distribuerons sûrement en frais ce printemps (en aillet) et en conservation cet hiver 1 à 2 fois par mois.
Pour les betteraves, cela dépendra des autres légumes de conservation si les récoltes de radis noirs, céleri-raves, carottes etc. sont bonnes on essaiera d'en mettre moins souvent.
En ce qui concerne les nouveaux légumes on va expérimenter de nouvelles variétés de tomates, courges, melon, concombre, piment doux.. et en nouveau légume le panais. On va bientôt le semer. On espère que ça va marcher.
Si la production de tomates est abondante on refera des coulis pour l'hiver. Il est trop tôt pour le savoir. Idem pour les confitures.
Quant aux avocats...on aimerait bien... mais même si le printemps ressemble à un été il va falloir attendre encore quelques décennies avant de pouvoir en cultiver ici !
Pour les asperges, ce serait peut-être envisageable mais ce n'est pas envisagé...
La nouvelle serre a été montée

et les tomates,
aubergines, poivrons, concombres plantées il y' a deux jours. Les patates aussi depuis 2,3 semaines sur une nouvelle parcelle.


La reprise des distributions se fera le 3 mai (aux mêmes horaires)


et on organisera une rencontre ici début juin.

A très bientôt,
Sylvie

jeudi 14 avril 2011

Sans légumes comment faire ? soyez imaginatifs !

En attendant la reprise des distributions de légumes le mardi 3 mai, voici quelques précieux conseils tirés de l'excellent "Monsieur dans sa maison" pour ceux qui manquent d'idées pour préparer de vrais repas équilibrés !

mercredi 16 février 2011

AG du réseau AMAP Midi-Pyrénées

Ce mardi, pour la Saint-Valentin, une patate en forme de cœur s'était faufilée dans le cageot...


Ci-dessous une petite tentative de compte-rendu de l'AG du réseau AMAP Midi-Pyrénées qui s'est tenue dimanche dernier. Vous n'y trouverez certes pas tout le détail des discussions qui ont occupé la matinée, mais pour ceux qui le souhaitent, n'hésitez pas à en discuter lors des distribs avec l'un des 5 amapiens présents dimanche : Sylvie, Karine, Simon, Vincent, et bibi.
(Pour rappel, Vincent nous avait transféré tous les documents de l'AG par un mail fin janvier)

1) Rapport moral et d'activité 2010 :
* Au niveau des effectifs (en nombre d'AMAP, de producteurs ou de mangeurs adhérents), après la chute de 2009 liée à des désaccords à la tête du réseau, les effectifs sont repartis à la hausse, et grosso modo on compte une centaine d'AMAP et de producteurs. Néanmoins, ne sont pas comptabilisées les AMAP "branches", qui sont des AMAP liant un même groupe de mangeurs avec plusieurs producteurs de différents produits, et devraient à ce titre être comptabilisées en autant d'AMAP.
* La mission principale que se donne le réseau est l'essaimage et la création de nouvelles AMAP. Les résultats de l'essaimage ont été cette année en deçà des espoirs du réseau en début d'année, et c'est donc à nouveau un des objectifs principaux de 2011. Les AMAP les plus difficiles à créer et viabiliser restent classiquement les AMAP viande. Un kit essaimage a été mis en place afin de permettre de former une gourpe plus importants d'essaimeurs.
* Les autres activités menées en 2010 ont concernés :
- la communication, notamment avec la réédition de "la Brève"
- l'aide aux producteurs, autour de questions diverses telles que l'installation, la comptabilité, les semences. Cet atelier a été à nouveau présenté plus tard dans la réunion, mais il est apparu que les producteurs en majorité n'avaient pas eu beaucoup le loisir de répondre aux sollicitations du réseau.
- et l'établissement d'un règlement intérieur à l'AMAP (cf ci-dessous)

2) Rapport financier 2010 (soumis au vote et approuvé) :
L'exercice 2010 est largement bénéficiaire, et vient gonfler la trésorerie de l'association.
Néanmoins, certains postes de dépense devraient augmenter l'année prochaine :
- Cette année, la salariée de l'association Eve Barbeza a vu son contrat transformé de CDD en CDI. Ce CDI a été aidé par le conseil général pour les 6 premiers mois, mais à partir de 2011 son salaire sera entièrement pris en charge par l'association.
- Les frais liés à l'essaimage (notamment les déplacements) ont été très bas cette année. Etant donné les ambitions du réseau pour 2011, ils devraient mécaniquement augmenter.
En 2011, la cotisation au réseau reste inchangée, à savoir 15 euros par adhérent.

3) Projet de règlement intérieur (soumis au vote et approuvé) :
Suite au dépouillement du questionnaire de 2010, un règlement intérieur au réseau a été mis en place. Quelques points ont plus particulièrement fait l'objet de discussions :
- la définition d'une AMAP pour pouvoir voter aux AG du réseau : d'un point de vue général, il n'y a pas de définition contraignante visant à définir ce qui est ou n'est pas une AMAP ; néanmoins, quelques critères ont été mis en place pour définir à quelles conditions une AMAP peut participer aux votes des AG du réseau. En particulier, les AMAP "branches" doivent être considérées comme autant d'AMAP différentes.
- les convocations aux AG : il y a obligation d'établir une convocation écrite aux adhérents. Mais, pour des raisons pratiques, la grande majorité de la communication se fait bien sûr par mail. Pour répondre à cette obligation, en plus des mails la convocation sera publiée par voie de presse.
- la communication du réseau : elle est assez vérouillée et encadrée, étant réservée au président du réseau.

4) Perspectives 2011 (soumises au vote et approuvées) :
Les 2 principales activités prévues en 2011 sont :
- la poursuite de l'essaimage...
- les projets avec les producteurs, projets semences, aides aux producteurs... (les projets "semences" et "échanges entre producteurs" ayant tous 2 été budgétisés dans le budget 2011)

5) Renouvellement et élections aux conseil d'administration :
Le conseil d'administration est composé à parts égales de 9 producteurs et de 9 consommateurs.
Toutes les personnes qui se sont présentées ont été élues, mais honnêtement j'ai oublié les noms...


Non mais, sérieusement, vous avez tout lu ???
A lundi pour la dernière distrib de l'hiver (oooooh...) et pour boire un verre (aaaaah...),
Pierre-Mat

lundi 10 janvier 2011

Les légumes bio de l'AMAP FMR vous souhaitent une très bonne année 2011




Vous aurez certainement reconnu les acteurs principaux : la tomate bio, l'aubergine bio, le haricot bio, la carotte bio et le potiron bio bien sûr. On aurait envie de les manger !

Vincent

lundi 3 janvier 2011

DISTRIBUTIONS JANVIER FEVRIER 2011

JANVIER

18/01: Mathieu et Vincent
25/01: Karine et Yan

FEVRIER

01/02: Jérôme et Vincent
08/02: Thomas L. et Emilie
15/02: Pierre Mat et Pierre-Franz
22/02: Marine et Philippe Azulay